Diplomatie

Rome et Paris renouent le dialogue

Emmanuel Macron rencontre mercredi le premier ministre italien Giuseppe Conte. Après 14 mois de tensions notamment sur l’immigration, il est le premier chef d’Etat européen à se rendre dans une Italie à nouveau européiste

Rome et Paris veulent tourner la page d’une année de vives tensions. Le président français Emmanuel Macron se rend dans la capitale italienne mercredi pour relancer des relations italo-françaises ébranlées par le précédent gouvernement populiste, antisystème et eurosceptique. Le chef d’Etat doit participer dans la soirée à un dîner de travail avec le premier ministre italien Giuseppe Conte, deux semaines après la formation de son exécutif composé du Mouvement 5 étoiles (M5S) et du Parti démocrate (PD). Ils doivent échanger notamment sur «les questions migratoires», selon la présidence française. Mais aussi, mettre un terme aux quatorze mois d’opposition sur les plans diplomatique, économique, industriel et culturel.

Emmanuel Macron est ainsi le premier chef d’Etat européen à rencontrer le président du Conseil depuis la crise politique provoquée par Matteo Salvini. Ce dernier a fait tomber en août son propre gouvernement, mené par le même Giuseppe Conte, dans l’espoir de voir convoquées des élections anticipées. En vain. «Je suis curieux de comprendre ce que [Conte] a vendu en termes de souveraineté et d’économie italienne pour avoir une tape sur l’épaule de la part» du président français, a lâché un chef de la Ligue amer dimanche à Pontida, en Lombardie, en marge du rassemblement annuel de son parti d’extrême droite.