Le controversé Rudy Giuliani ne semble toujours pas prêt à lâcher Donald Trump. L’ancien maire de New York devenu son avocat principal était l’un de ses soutiens majeurs pour tenter d’inverser les résultats de l’élection présidentielle de 2020. D’autres proches de l’ancien président républicain ont exprimé des remords, sincères ou calculés. Pas lui. D’autres ont admis s’être trompés ou avoir été manipulés. Pas lui. Son étoile a considérablement pâli. Il est passé du statut de «maire de l’Amérique» pour sa gestion des attentats du 11 septembre 2001 à celui de paria au comportement pathétique.