Pugnace et incisif sont les épithètes caractérisant le mieux le caractère de Guennadi Goudkov, un imposant moustachu, ancien lieutenant-colonel du KGB devenu ténor de l’opposition russe. Mais les péripéties de la semaine écoulée l’ont, semble-t-il, métamorphosé. C’est d’une voix blanche qu’il parle par téléphone depuis la Bulgarie, où il s’est exilé. «Le pouvoir [russe] vient tout juste il y a dix minutes de relâcher Dima [Dmitri Goudkov, son fils] et ma belle-sœur, explique-t-il. L’un et l’autre restent bien sûr sous contrôle judiciaire et ils n’échapperont pas à un procès.»

Lire aussi: L’ex-directeur d’Open Russia incarcéré après avoir été débarqué de son avion