Les Boy Scouts américains (BSA), secoués par un gigantesque scandale de décennies de violences sexuelles sur des mineurs et une procédure de sauvegarde judiciaire, ont conclu jeudi une première étape vers un accord historique à 850 millions de dollars avec des dizaines de milliers de victimes.

L’accord doit encore être confirmé et validé par un juge, mais s'il devait l'être, il serait l’un des plus importants de l’histoire des Etats-Unis dans une affaire d’agressions sexuelles.

Il a été négocié avec des avocats représentant 60 000 personnes affirmant avoir été agressées sexuellement, dans le cadre d’une procédure de redressement judiciaire amorcée par les scouts américains en 2020 et de négociations menées depuis des années avec des victimes et plusieurs compagnies d’assurance.

«De loin le plus gros scandale d’abus sexuels aux Etats-Unis»

Près de 100 000 plaintes pour abus sexuels avaient été déposées entre février et novembre 2020 par des Américains âgés de 10 à plus de 90 ans contre les Boys Scouts of America, la principale organisation de scoutisme du pays, qui avait mis en place un fonds d’indemnisation.

Ce nombre surpasse largement le nombre de plaintes déposées ces dernières années contre le clergé catholique. «C’est de loin le plus gros scandale d’abus sexuels aux Etats-Unis», avait affirmé en novembre dernier Paul Moses, avocat de certaines victimes.

Les scouts américains ont affirmé dans un communiqué avoir «trouvé un accord avec la Coalition of Abused Scouts for Justice, qui représente une large majorité des plaignants». Il s’agit, selon eux, d’un «progrès substantiel» pour «parvenir à une résolution globale qui indemnisera équitablement les survivants et assurera l’avenir du scoutisme».

Des décennies de violences sexuelles

L’ensemble des plaignants devront désormais voter pour accepter cet accord, qui devra aussi être négocié avec les compagnies d’assurances.

En 2012, des documents internes portant sur des décennies de violences sexuelles dans les rangs des Boy Scouts avaient été révélés, déclenchant un énorme scandale et le début de plusieurs années d’actions en justice ainsi que de coûteux procès pour l’organisation.

Lire aussi: Minés par les affaires d'abus sexuels, les scouts américains déposent le bilan

Les Boy Scouts of America ont déposé le bilan en février 2020, afin de geler toutes les demandes de dédommagement devant la justice et de les rediriger vers le fonds d’indemnisation.

L’organisation, fondée en 1910, compte 2,2 millions d’adhérents âgés de 5 à 21 ans.