Donald Trump a quitté l'hôpital lundi dans la soirée. «N'ayez pas peur du Covid. Ne le laissez pas dominer votre vie. Nous avons développé, sous l'administration Trump, de très bons médicaments et de très bonnes connaissances. Je me sens mieux qu'il y a 20 ans!», a-t-il, provoquant aussitôt une vive polémique.

Notre commentaire: Indécence à la Maison-Blanche 

Qui a envie de prendre la place de Sean Conley? Plutôt discret jusqu’ici, voilà le médecin de la Maison-Blanche propulsé sur le devant de la scène depuis l’hospitalisation de Donald Trump, testé positif au Covid-19. Un poste exposé, avec une grande responsabilité, et finalement peu enviable. Car le patient, qui n’a cessé de contredire les experts et scientifiques à propos du coronavirus, est exigeant, et surtout soucieux de ne pas paraître vulnérable à un mois des élections. Résultat: Sean Conley, censé informer le public clairement, livre des messages confus, contradictoires, et a dissimulé la vérité, alimentant toutes sortes de rumeurs. Il est critiqué par des collègues médecins qui lui reprochent de faire de la communication politique et non médicale.

Lire aussi: La «surprise» de Donald Trump: sortir de l'hôpital pour saluer la foule