Le numéro deux d’Al-Qaida, Atiyah abd al-Rahman, a été tué lundi dernier au Waziristan, dans le nord- ouest du Pakistan, a déclaré samedi un responsable américain. Il s’agit selon lui d’un coup très dur porté au réseau terroriste, près de quatre mois après la mort d’Oussama Ben Laden.

«La mort d’Atiyah est une perte terrible pour Al-Qaida car Ayman al Zaouahri, son nouveau chef, comptait énormément sur lui pour l’aider à diriger l’organisation», a affirmé ce responsable, sous couvert de l’anonymat.

«Le matériel qui a été trouvé dans la maison de Ben Laden a clairement montré que (Atiyah abd al-Rahman) était profondément impliqué dans la direction des opérations d’Al-Qaida», a dit le responsable. «Il a assumé plusieurs responsabilités dans l’organisation et sera très difficile à remplacer», a-t-il ajouté.

Il n’a pas précisé les circonstances de la mort du terroriste libyen. Des responsables dans la région tribale avaient indiqué à l’AFP, la semaine dernière, qu’un drone américain qui avait tiré sur un véhicule dans le Nord Waziristan avait tué quatre personnes.

L’annonce de cette mort intervient alors que les Etats-Unis s’apprêtent à commémorer les dix ans des attentats du 11-Septembre. Samedi, dans son adresse hebdomadaire à la radio, le président américain Barack Obama a appelé les Américains à l’unité, soulignant que les Etats-Unis avaient toujours de lourds défis à relever, à quelques jours de la commémoration des attentats.

Dix ans après ces attaques qui avaient touché New York, Washington et la Pennsylvanie, faisant près de 3000 morts, le président américain a évoqué le sens de la communauté qui avait prévalu dans l’immédiat après 11-Septembre.

«Alors que nous allons célébrer cet anniversaire solennel, retrouvons encore une fois cet esprit», a-t-il déclaré. «Et montrons que ce sens de la communauté dont l’Amérique a besoin n’est pas seulement passager, qu’il peut être une vertu durable – pas juste pour un jour, mais tous les jours».

Pour le président américain; c’est une nouvelle victoire après la mort le 1er mai d’Oussama Ben Laden, tué au Pakistan lors d’une opération commando des forces spéciales américaines à Abbottabad (nord d’Islamabad). L’Egyptien Ayman al Zaouahri a pris en juin les commandes d’Al-Qaida après la mort de son ancien chef.