«On a découvert les cadavres de sept des personnes enlevées et deux enfants étaient en vie», a déclaré ce responsable, qui a requis l’anonymat.

Sept Allemands - un couple, trois enfants et deux infirmières -, un ingénieur britannique et une enseignante sud-coréenne avaient été enlevés dans une zone montagneuse de la province de Saada, avait annoncé dimanche le ministère de la Défense sur son site internet.

Ils avaient été enlevés par des rebelles chiites, selon la même source, et étaient membres d’une organisation internationale travaillant depuis 35 ans au sein de l’hôpital de Saada.

Les enlèvements au Yémen sont relativement fréquents mais avaient connu jusqu’ici pour la plupart une issue heureuse.