«Je ne suis même pas religieuse du tout, mais j’ai l’impression que c’est toujours nous qui faisons des ajustements pour accommoder l’Occident», confie Nadia al-Haroon. Cette coach qatarie en thérapies énergétiques aime à se définir comme une moderniste ancrée dans sa culture. Comme elle, de nombreux citoyens des pays du Golfe voient, en la décision du gouvernement d’adopter la semaine allant du lundi au vendredi, le signe avant-coureur d’un changement d’ère dans une région où l’identité musulmane est prégnante. Jusqu’ici, la semaine de travail dimanche-jeudi réservait le vendredi, jour saint de l’islam, à la prière hebdomadaire et aux moments de convivialité en famille ou entre amis.