La tournée d’Emmanuel Macron à Moscou, puis à Kiev, ces lundi et mardi, a été suivie de près par Micheline Calmy-Rey. Retour de l’Union européenne aux avant-postes diplomatiques, débat sur une possible neutralité de l’Ukraine pour sortir de la crise, affirmation de la souveraineté de l’UE par rapport à l’OTAN… Sur tous ces sujets, l’ancienne cheffe du Département fédéral des affaires étrangères réagit pour Le Temps.