Il a déjà été mal accueilli à la Conférence du désarmement où il est déjà intervenu par vidéo. Il a subi le même sort au Conseil des droits de l’homme. Sergueï Lavrov ne l’a sans doute pas vu, mais une bonne partie de la salle du CDH a quitté la salle durant le discours du ministre russe des Affaires étrangères pour protester contre l’invasion russe de l’Ukraine.