Venant de Sicile, il a eu à peine le temps de remonter le Guadalquivir jusqu’à Séville. Mais il larguera de nouveau les amarres dimanche pour repartir en sens inverse et traverser la Méditerranée pratiquement de bout en bout avant d’emprunter le canal de Suez et de déboucher dans la mer Rouge. A proximité du voilier suisse Fleur de Passion, le Transnational Red Sea Center (TRSC) donnait jeudi le coup d’envoi de sa première expédition, qui consiste à se porter au chevet des coraux de la mer Rouge. Du même coup, commence aussi à se concrétiser la mise en place de la «diplomatie scientifique» de la Suisse au Moyen-Orient, annoncée en 2019 par le conseiller fédéral Ignazio Cassis.