Chine

Singles Day: attention à la surconsommation!

Alors que la fête annuelle de l'e-commerce ne cesse de battre les records de ventes, une petite minorité de Chinois tente de sonner l’alarme sur le gaspillage et les dangers de la «consommation irrationnelle»

Tous les 11 novembre, c’est la même histoire. Des centaines de millions de Chinois se ruent sur leur portable et leurs applications d'e-commerce préférées pour profiter des soldes du 11.11 ou Singles Day. Wang Lu, 27 ans et administratrice dans une école de langues à Pékin, est une de ces consommatrices. Dans son minuscule appartement, elle a juste assez de place pour son lit et sa collection de chaussures en tous genres, souvent achetées le 11.11. Elle montre le panier de produits qu’elle compte acquérir cette année. La note s’élève à 15 000 yuans, mais avec les soldes, celle-ci est réduite de 10 000 yuans.

Ce «Jour des célibataires» a été inventé en 1993 par des étudiants chinois pour rendre la pareille à la Saint-Valentin. Seize ans plus tard, le géant de l'e-commerce Alibaba s’en accapare pour transformer la journée en festival de shopping en ligne. Propulsé par la croissance du marché domestique, le Singles Day atteint rapidement des niveaux record. L’an dernier, les ventes s’élèvent à 30,8 milliards de dollars, près de 22 milliards de plus que lors du Cyber Monday, l’équivalent américain.