Six ans de crise

4 octobre 2009 Le nouveau gouvernement de George Papandréou révèle l’ampleur de la crise: un déficit budgétaire de 12,7% du PIB et une dette de 127% du PIB.

2 mai 2010 Premier plan de sauvetage de 110 milliards d’euros en échange d’un programme d’austérité mis en place par la Troïka (Fonds monétaire international, Banque centrale européenne, Commission).

12 mars 2012 Deuxième plan de 130 milliards d’euros et un nouveau plan d’économie.

25 janvier 2015 Législatives anticipées et victoire de Syriza alors même que les programmes d’austérité commencent à porter des fruits.

20 février 2015 Ouverture des négociations pour un nouveau programme. Objectif: obtenir de l’argent frais, mais aussi une restructuration de la dette qui atteint 177% du PIB.

22 juin 2015 Les négociations avec Athènes et la Troïka sont au point mort et la Grèce est au bord du Grexit, c’est-à-dire la sortie de la Grèce de la zone euro.

5 juillet 2015 Appelés à se prononcer lors d’un référendum, les Grecs rejettent à une large majorité les propositions de réformes mises en avant par les créanciers. Aussitôt après, les banques et la bourse ferment durant trois semaines.

13 juillet 2015 Accord politique pour le troisième plan de sauvetage de 82 milliards d’euros.