Des soldats américains entraînent discrètement l’armée taïwanaise «depuis moins d’un an» pour renforcer les défenses de l’île face à la Chine, a indiqué un responsable américain, confirmant des informations du Wall Street Journal.

Une vingtaine de militaires des forces spéciales américaines et un contingent de soldats du corps des Marines forment des petites unités de l’armée de terre et de la marine taïwanaises, avait rapporté le quotidien américain, citant des sources officielles américaines anonymes.

Lire aussi: Le Grand Jeu du Pacifique

«Il y a deux groupes, des soldats des forces spéciales et des forces conventionnelles», a confirmé à l’AFP ce responsable ayant requis l’anonymat. Il a souligné que les soldats d’élite étaient «moins de 20» et que la force conventionnelle, qui est déployée par rotations, n’était «pas importante».

Le responsable n’a pas précisé la date de l’arrivée sur l’île des soldats d’élite américains, mais il a assuré qu’ils y sont «depuis moins d’un an».

Des informations démenties par le passé

Interrogé, le Pentagone n’a pas démenti. «Je n’ai pas de commentaire sur des opérations, des déploiements ou des entraînements spécifiques, mais je voudrais souligner que notre soutien à Taïwan et nos relations de défense (avec l’île) s’alignent sur la menace que représente actuellement la République populaire de Chine», a déclaré un porte-parole du ministère américain de la Défense, John Supple.

Pour aller plus loin: Une délégation américaine non officielle envoyée à Taïwan 

«Nous appelons Pékin à respecter ses engagements envers une résolution pacifique des différends» entre la Chine et Taïwan, a-t-il ajouté.

La presse taïwanaise avait fait état en novembre dernier, citant le commandement naval de l’île, de l’arrivée à Taïwan de soldats des Marines et des forces spéciales pour former l’armée taïwanaise aux opérations amphibies. Les autorités taïwanaises et américaines avaient démenti, rappelant simplement leur coopération en matière de défense.

Une vidéo publiée l’an dernier par l’armée américaine montrait des soldats américains participant aux côtés de militaires taïwanais à un exercice appelé «Balance Tamper» à Taïwan.

Des incursions chinoises jugées «déstabilisantes» par Washington

Alors que la Chine considère cette île peuplée de 23 millions d’habitants comme une province rebelle appelée à retourner dans son giron, si nécessaire par la force, les Etats-Unis, principal allié des autorités taïwanaises, ont multiplié les ventes d’armes à Taïwan ces dernières années.

La Chine a récemment procédé à plusieurs incursions dans la zone de défense aérienne taïwanaise, poussant Washington à se déclarer «très inquiet» de la «provocation» de Pékin. Ces actions sont «déstabilisantes» et elles «sapent la paix et la sécurité régionales», a déclaré dimanche le porte-parole de la diplomatie américaine, Ned Price.

Lire également: L’armée chinoise multiplie les opérations de harcèlement contre Taïwan

«Nous exhortons Pékin à cesser ses pressions militaires, diplomatiques et économiques et sa coercition contre Taïwan», a-t-il ajouté, réaffirmant «l’engagement indéfectible» de Washington aux côtés de son allié.