L’opinion ne se construit plus de la même manière. Chaque jour de cette semaine, en prévision du premier tour de l’élection présidentielle française ce dimanche 10 avril, nous avons publié le portrait d’un des nouveaux influenceurs du débat politique français.

Dominées par les cartons de l’ancien débatteur footballistique Pascal Praud et du sulfureux farceur Cyril Hanouna (et il y a peu d’Eric Zemmour, le polémiste qui n’était pas encore candidat), les chaînes sous l’influence du milliardaire traditionaliste Vincent Bolloré (CNews, Europe 1…) ne brillent pas par leur finesse. Très élégante et cultivée, Sonia Mabrouk détonne dans cet univers droitier et populiste.