Le tribunal de Tel-Aviv a inculpé dimanche Omri Sharon, un des fils du premier ministre israélien, pour une série de violations de la loi sur le financement des campagnes électorales. L'affaire remonte à 1999. Omri Sharon avait alors collecté un million et demi de dollars, soit plus d'un million de plus que ne prévoit la loi.