Le monde ne s’est jamais si bien porté! Quel que soit le critère retenu (violence, santé, éducation…) la situation apparaît bien meilleure aujourd’hui qu’il y a, disons, cinquante ans. A l’invitation de la Fondation Latsis, Steven Pinker a tenté de le démontrer cette semaine lors d’une conférence à l’Université de Genève. Ce professeur de psychologie à Harvard, considéré comme l’un des penseurs les plus influents de notre époque, aime prendre le contre-pied du «récit noir» ambiant. Sa foi? Le progrès, la science et ce qu’il appelle l’humanisme.