Coronavirus

Suerie Moon: «Le monde n'est pas prêt à affronter une pandémie»

Codirectrice du Centre de santé globale à l’Institut de hautes études internationales et du développement, Suerie Moon juge bonne la réponse à l’épidémie de coronavirus. Mais elle appelle à renforcer les systèmes de santé. Le changement climatique, la consommation accrue de viande sont des facteurs qui risquent d’accroître la propagation de centaines de milliers de virus

L’épidémie de coronavirus concerne désormais plus de 30 pays, dont plusieurs Etats européens. Codirectrice du Centre de santé globale à l’Institut de hautes études internationales et du développement, Suerie Moon prend un peu de hauteur pour analyser les implications à plus long terme de l’épidémie.

Le Temps: Comment jugez-vous la réponse de la Chine et de la communauté internationale à l’épidémie de coronavirus (2019-nCoV)?