Diplomatie

La Suisse démine les relations russo-géorgiennes

La reconstruction de l’ambassade de Suisse à Tbilissi illustre les efforts de Berne pour apaiser l’épineux conflit entre Russes et Géorgiens. Les récentes avancées restent très fragiles du fait de dynamiques intérieures imprévisibles

La Suisse inaugure aujourd’hui son ambassade à Tbilissi, sur fond d’intense activité diplomatique pour apaiser les volcaniques relations russo-géorgiennes. La cérémonie d’inauguration se fera en présence de la présidente du Conseil national Marina Carobbio Guscetti et du ministre des Affaires étrangères géorgien David Zalkaliani. Comme il est d’usage dorénavant, l’ambassade rassemble tous les services diplomatiques suisses, jusqu’ici dispersés dans trois lieux. L’ambassade retrouve son adresse originelle, dans un bâtiment d’architecture traditionnelle géorgienne sur lequel ont été posés deux étages supplémentaires d’apparence contemporaine. L’ensemble postmoderne, d’une superficie de 630 m², a coûté 510 000 francs à la Confédération, si l’on tient compte de la vente de la précédente adresse.

Lire aussi: En Géorgie, des élections sous l'influence de l’oligarque Bidzina Ivanichvili