La Suisse va restituer ces prochaines années 1 milliard de dollars à différents pays lésés par les détournements de fonds commis par des gouvernants ou leurs proches. Par exemple, la Suisse négocie actuellement avec l’Ouzbékistan pour restituer au pays d’Asie centrale 130 millions de dollars confisqués à l’ex-mari de la fille de l’ancien président ouzbek. Il reste dans cette affaire, selon les chiffres transmis au Contrôle fédéral des finances, qui s’est penché sur ces restitutions dans un audit publié ce mercredi, 670 millions de dollars bloqués en Suisse qui font toujours l’objet de procédures judiciaires.