Berne déconseille aux touristes suisses de se rendre dans les villes égyptiennes du Caire, d’Alexandrie, de Suez et d’Ismaïlia. Trois voyagistes ont renoncé aux visites guidées au Caire et autour des pyramides. Quelques dizaines de leurs clients seraient actuellement au Caire.

Le Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE) déconseille aux voyageurs d’effectuer un séjour touristique ou autre au Caire et dans les villes d’Alexandrie, de Suez et d’Ismaïlia, a-t-il fait savoir vendredi après-midi sur son site internet. Berne estime qu’il faut «s’attendre à d’autres manifestations et des violences au Caire et dans les grandes villes de province».

Plusieurs voyagistes suisses ont renoncé vendredi aux excursions prévues au Caire et autour des pyramides au vu des troubles dans la capitale égyptienne et dans d’autres villes du pays. Les voyageurs en partance pour Le Caire peuvent annuler leur réservation, sans frais supplémentaire, auprès des voyagistes Kuoni, Hotelplan et Tui Suisse. Cette procédure est valable jusqu’au 15 février 2011.

La plupart des clients des trois voyagistes ne résideraient pas au Caire même mais surtout dans les stations balnéaires égyptiennes. Sur 720 clients concernés chez Hotelplan, 17 ont choisi le Caire. Chez Kuoni, neuf touristes sur six cents sont actuellement dans la capitale égyptienne. Enfin, chez Tui Suisse, sur 400 clients, seule une poignée d’entre eux se trouverait dans la capitale égyptienne.