La Suisse met les petits plats dans les grands pour attendrir la diplomatie russe. Le nouveau bâtiment de son ambassade à Moscou, qui sera inauguré mardi, porte le surnom officieux de Rose de Berne, du nom d’un solide pommier planté sur la gauche de la cour et symbole d’une présence suisse s’enracinant en terre russe. L’arbre fruitier, une idée des architectes du bureau lausannois Brauen Wälchli, évoque les anciens jardins et vergers du tsar, sur lesquels se dresse aujourd’hui l’édifice.

Lire aussi: Le correspondant en Russie du «Temps» arrêté à Moscou