L'essentiel

Le gouvernement neuchâtelois est le premier de Suisse romande à articuler une date pour la réouverture des restaurants: le 7 décembre, a-t-il indiqué ce jeudi. Berne, qui n'a pas fermé ses restaurants, mentionne la même date.

Le Japon se déclare en état «d'alerte maximale» après une hausse des contaminations, même si les chiffres demeurent modestes – y compris en comparaison avec la Suisse.

Ce jeudi est important pour le plan de relance européen. Les ministres aborderont ce soir la crise ouverte par le refus de la Hongrie et de la Pologne. Christine Lagarde presse les politiques de régler le différend.

Notre suivi de la journée de mercredi


■ En image: afflux modeste à l'aéroport de Los Angeles

La semaine prochaine aux Etats-Unis est celle de Thanksgiving, donc de nombreux rassemblements familiaux. Les autorités sanitaires mettent en garde contre les voyages. Ici, l'arrivée de quelques voitures vers les départs, à Los Angeles.


■ En France, l'hypothèse du report du Black Friday

La polémique sur les achats en ligne (lire ci-dessous) ne cesse de prendre de l'ampleur alors que les commerces souffrent des fermetures à répétition. En France ce jeudi, c'est l'hypothèse d'un report du Black Friday – agendé vendredi prochain, 27 novembre – qui prend forme.

Dans un communiqué (ici, en PDF), le Ministère de l'économie écrit en fin de journée que «les acteurs de la grande distribution, du commerce et du commerce en ligne accueillent favorablement» la possibilité de reporter d'une semaine le Black Friday, «afin de favoriser l'ouverture des magasins le plus rapidement et dans les meilleures conditions».


■ Les villes romandes plaident pour des achats locaux

Cela peut paraître une communication malicieuse ou un geste désespéré, selon le point de vue: les syndics, présidents de communes ou maires de 30 villes romandes publient ce jeudi après-midi une «lettre au père Noël» dans laquelle ils appellent à boycotter Amazon & Co pour les achats de Noël.

«Nous lançons un appel pour soutenir les commerces de proximité, pour que nous achetions nos cadeaux de Noël auprès de nos commerçant∙e∙s dans nos villes et villages et renoncions à tout achat en ligne auprès des géants du web».

Vantant l'économie locale, les circuits courts, etc, la charge est assez forte. Les maires écrivent encore: «Le modèle des géants du web et du commerce en ligne est un non-sens social et écologique, destructeur de nos emplois et de notre planète».

L'offensive comprend aussi une pétition en ligne.


■ Une seule couleur pour les bourses: le rouge

Wall Street vient d'ouvrir en baisse ce jeudi à 15h30 (suisse), minée par des indicateurs mitigés liés aux affaires et au virus: le Dow Jones perdait 0,38%, le Nasdaq -0,17%.

A 15h45, le SMI, le FTSE, le Dax et le CAC 40 étaient aussi dans le rouge.

Ce matin, les Bourses de Tokyo et Hong Kong ont clôturé en baisse, tandis que Shanghai a terminé en hausse. A Tokyo, l'indice vedette Nikkei, qui avait déjà perdu plus de 1% la veille, a encore cédé 0,36% pour finir à 25.634,34 points. L'indice élargi Topix a au contraire gagné 0,33% à 1.726,41 points.


■ A son tour, Berne lance la date du 7 décembre

Après Neuchâtel (ci-dessous), Berne. Le Conseil-exécutif bernois annonce ce jeudi qu'il maintient les mesures de lutte contre le Covid-19 jusqu'au 7 décembre, mais il renonce à les renforcer en raison de la stabilisation de la situation sanitaire.

Les musées et les cinémas restent donc fermés, mais pas les restaurants, demeurés ouverts à Berne, contrairement à la Suisse romande.

«La situation est stable», a déclaré le conseiller d'Etat bernois Pierre Alain Schnegg. «On ne peut parler ni d'une amélioration ni d'une détérioration».


■ La directrice du FMI demande la levée de toutes restrictions sur les vaccins

«Alors qu'une solution médicale à la crise est désormais en vue» avec un vaccin contre le coronavirus à portée de main, la reprise «reste sujette à des revers», écrit la directrice du Fonds monétaire international Kristalina Georgieva dans une note de blog publiée en amont du sommet du G20.

Elle exhorte les pays du G20 à des «efforts multilatéraux» et à «supprimer les restrictions commerciales récentes sur tous les produits et services médicaux, y compris ceux liés aux vaccins».


■ La mutation problématique du coronavirus au Danemark «très probablement éteinte»

Une mutation transmissible à l'homme du coronavirus chez les visons au Danemark, jugée problématique car pouvant potentiellement menacer l'efficacité d'un futur vaccin, est «très probablement éteinte», a indiqué le ministère danois de la Santé.

A ce sujet:  Au Danemark, les visons ne font pas la une quand ils sont abattus pour finir en manteaux de fourrure, mais maintenant oui

«Aucun autre cas de la mutation provenant des visons, Cluster 5, n'a été détecté depuis le 15 septembre, c'est pourquoi l'Institut en charge des maladies infectieuses (SSI) estime que cette mutation est très probablement éteinte», a écrit le ministère dans un communiqué, annonçant la levée de la plupart des restrictions dans la région touchée. La détection de cette mutation avait poussé le Danemark à ordonner l'abattage de tout son cheptel de plus de 15 millions de visons.


■ 5007 nouvelles contaminations

Ce jeudi par rapport à il y a un jour, la Suisse compte 5007 cas supplémentaires de coronavirus, indique l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). 79 décès supplémentaires sont à déplorer et 221 malades ont été hospitalisés.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 26 982 tests ont été transmis. Le taux de positivité s'élève à 18,56%. Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d'infections est de 76 328. Sur les deux dernières semaines, le pays compte ainsi 882,94 nouvelles infections pour 100 000 habitants.

Depuis le début de la pandémie, 285 655 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 2 487 943 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 3464 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 11 229.


■ Christine Lagarde presse les Européens sur le plan de relance

Entendue ce matin par le Parlement européen, Christine Lagarde, présidente de la Banque centrale européen, a appelé à la mise en place «sans délai» du plan de relance européen.

«Nous continuons d'être confrontés à des circonstances graves, tant du point de vue sanitaire qu'économique»; le plan de relance «doit devenir opérationnel sans délai», a déclaré la banquière centrale.

La Hongrie et à la Pologne bloquent l'adoption du plan et du budget par l'UE. Les ministres doivent aborder cette crise en fin de journée.


■ New York referme ses écoles, non sans débat

A l'image, le photographe nous dit que nous voyons Grimaldy Ortiz, professeure de gym de la West Brooklyn Community High School. La photo est prise au moment où le proviseur annonce la fermeture des écoles, dès ce jeudi. C'est la troisième fois dans la ville la plus touchée du pays (lire aussi ci-dessous).

«Nous devons lutter contre la deuxième vague», a justifié le maire Bill de Blasio, fermant les écoles publiques de la ville après que le taux de positivité des tests a atteint le seuil des 3%, à partir duquel il s'était engagé à prendre cette mesure, notamment auprès des syndicats d'enseignants.

Mais la mesure, qui devrait s'accompagner bientôt d'autres restrictions comme la fermeture des salles de gym et de restaurant, est controversée, précise l'AFP. Dans les écoles même, le taux de positivité ne dépasse pas 0,19%. Et beaucoup citent l'exemple européen, où de nombreux pays maintiennent les écoles ouvertes pour le bien-être des enfants, malgré un reconfinement du reste de la population.


■ Les vignerons vaudois fustigent les mesures de novembre

C'est une manière de ré-exercer une pression. Dans un communiqué ce jeudi, les vignerons vaudois disent leur «solidarité» avec les restaurateurs, dont ils dépendent évidemment en grande partie, mais ils fustigent surtout les mesures prises début novembre: «Nous ne minimisons pas les risques liées au coronavirus mais il convient d’évaluer objectivement les avantages face aux inconvénients d’une fermeture généralisée, car les effets économiques négatifs dans les milieux de la restauration risquent d’être gigantesques et peut-être disproportionnés [...]».

Le lobby du secteur renchérit: «Il n’est pas prouvé que les établissements publics – lorsque les gestes barrières et mesures sanitaires sont respectées – sont des lieux de contamination si on les compare aux milieux strictement privés.»


■ Neuchâtel ne desserre rien avant le 6 décembre

«Même si une baisse des contaminations est observée, la situation sanitaire et hospitalière reste très tendue dans notre canton, qui compte actuellement parmi les régions les plus touchées», indique en préambule le Conseil d'Etat neuchâtelois. Il annonce ce jeudi qu'il conserve les mesures en cours jusqu'au 6 décembre.

Le lundi 7 décembre, «pour autant que l’évolution favorable de la situation se poursuive d’ici là», le gouvernement compte permettre la réouverture des restaurants. Les lieux de culte pourront acceullir jusqu'à 50 personnes.

Le Conseil d'Etat ajoute que pour la période des fêtes de fin d’année, il «étudiera l’opportunité d’assouplissements ponctuels dans les domaines de la vie sociale ainsi que de la vie culturelle et sportive».


■ Un premier cas aux îles Samoa

Il y avait encore des territoires épargnés. Ce jeudi, les îles Samoa ont annoncé avoir détecté leur premier cas de contamination au Covid-19. Le premier ministre de cet archipel du Pacifique à l'infrastructure sanitaire précaire a appelé au calme les 200 000 habitants.

Il a indiqué que le cas concernait un marin arrivé vendredi dernier par avion d'Auckland. Il a été placé en isolement surveillé. Avant son départ de Nouvelle-Zélande, cet homme était en possession d'un test négatif au Covid-19, mais un autre prélèvement s'est révélé positif mardi, a précisé le premier ministre dans une déclaration à la télévision.

Jusqu'ici, les petites nations insulaires du Pacifique avaient réussi avec succès à prévenir la propagation de l'épidémie en fermant leurs frontières, malgré des pertes énormes pour l'industrie touristique.


■ Hausse des cas au Japon, où ils demeuraient faibles

Le Japon est en «alerte maximale» après avoir recensé un nombre record d'infections quotidiennes au coronavirus, a déclaré jeudi le premier ministre Yoshihide Suga, sans toutefois prévoir de nouvelles mesures de restrictions dans l'immédiat.

Plus de 2000 nouveaux cas positifs au Covid-19 ont été enregistrés mercredi dans le pays, un record national, indique l'agence AFP. Tokyo a par ailleurs dépassé jeudi la barre des 500 nouveaux cas quotidiens, selon les médias locaux, un deuxième record d'affilée pour la capitale du pays après 493 cas détectés la veille.

Bien que relativement faibles comparés à d'autres pays, ces chiffres montrent une recrudescence brutale de la pandémie dans l'archipel nippon, où les tests ne sont pas pratiqués à grande échelle.


■ Plus de 250 000 victimes aux Etats-Unis

Les Etats-Unis ont atteint mercredi la barre des 250 000 décès attribués au Covid-19 depuis le début de la pandémie, selon l'université Johns-Hopkins. Le pays est de loin le plus endeuillé au monde par la maladie, devant le Brésil et l'Inde.

De plus, le pays compte, avec plus de 11 millions de cas, pour près d'un cinquième du nombre total de contaminations recensées à travers le monde.



Les nouveaux cas en Suisse (par 24 heures) depuis début mai:

  • Jeudi 19 novembre: 5007.
  • Mercredi 18 novembre: 6114.
  • Mardi 17 novembre: 4560.
  • Lundi 16 novembre (pour les trois jours): 12 839.
  • Vendredi 13 novembre: 6739.
  • Jeudi 12 novembre: 6924.
  • Mercredi 11 novembre: 8270.
  • Mardi 10 novembre: 5980.
  • Lundi 9 novembre (pour les trois jours): 17 309 cas.
  • Vendredi 6 novembre: 9409 cas.
  • Jeudi 5 novembre: 10 128.
  • Mercredi 4 novembre: 10 073.
  • Mardi 3 novembre: 6126.
  • Lundi 2 novembre (pour les trois jours): 21 926.
  • Vendredi 30 octobre: 9207.
  • Jeudi 29 octobre: 9386.
  • Mercredi 28 octobre: 8616.
  • Mardi 27 octobre: 5949.
  • Lundi 26 octobre (pour les trois jours): 17 440.
  • Vendredi 23 octobre: 6634.
  • Jeudi 22 octobre: 5256.
  • Mercredi 21 octobre: 5596.
  • Mardi 20 octobre: 3008.
  • Lundi 19 octobre (pour les trois jours): 8737.
  • Vendredi 16 octobre: 3015.
  • Jeudi 15 octobre: 2613.
  • Mercredi 14 octobre: 2823.
  • Mardi 13 octobre: 1445.
  • Lundi 12 octobre (pour les 3 jours): 4068.
  • Vendredi 9 octobre: 1487.
  • Jeudi 8 octobre: 1172.
  • Mercredi 7 octobre: 1077.
  • Mardi 6 octobre: 700.
  • Lundi 5 octobre (pour les 3 jours): 1548.
  • Vendredi 2 octobre: 552.
  • Jeudi 1er octobre: 550.
  • Mercredi 30 septembre: 411.
  • Mardi 29 septembre: 225.
  • Lundi 28 septembre (pour les 3 jours): 782.
  • Vendredi 25 septembre 488.
  • Jeudi 24 septembre: 391.
  • Mercredi 23 septembre: 437.
  • Mardi 22 septembre: 286.
  • Lundi 21 septembre (pour les 3 jours): 1095.
  • Samedi 19, dimanche 20 septembre: l’OFSP a arrêté de diffuser les chiffres le week-end.
  • Vendredi 18 septembre: 488.
  • Jeudi 17 septembre: 530.
  • Mercredi 16 septembre: 514.
  • Mardi 15 septembre: 315.
  • Lundi 14 septembre: 257.
  • Dimanche 13 septembre: 475.
  • Samedi 12 septembre: 465.
  • Vendredi 11 septembre: 528.
  • Jeudi 10 septembre: 405.
  • Mercredi 9 septembre: 469.
  • Mardi 8 septembre: 245.
  • Lundi 7 septembre: 191.
  • Dimanche 6 septembre: 444.
  • Samedi 5 septembre: 425.
  • Vendredi 4 septembre: 405.
  • Jeudi 3 septembre: 364.
  • Mercredi 2 septembre: 370.
  • Mardi 1er septembre: 216.
  • Lundi 31 août: 163.
  • Dimanche 30 août: 292.
  • Samedi 29 août: 376
  • Vendredi 28 août: 340.
  • Jeudi 27 août: 361.
  • Mercredi 26 août: 383.
  • Mardi 25 août: 202.
  • Lundi 24 août: 157.
  • Dimanche 23 août: 276.
  • Samedi 22 août: 295.
  • Vendredi 21 août: 306.
  • Jeudi 20 août: 266.
  • Mercredi 19 août: 311.
  • Mardi 18 août: 197.
  • Lundi 17 août: 187.
  • Dimanche 16 août 200.
  • Samedi 15 août: 253.
  • Vendredi 14 août: 268.
  • Jeudi 13 août: 234.
  • Mercredi 12 août: 274.
  • Mardi 11 août: 187.
  • Lundi 10 août: 105.
  • Dimanche 9 août: 152.
  • Samedi 8 août: 182.
  • Vendredi 7 août: 161.
  • Jeudi 6 août: 181.
  • Mercredi 5 août 181.
  • Mardi 4 août: 130.
  • Lundi 3 août: 66.
  • Dimanche 2 août: 138.
  • Samedi 1er août: 180.
  • Vendredi 31 juillet: 210.
  • Jeudi 30 juillet: 220.
  • Mercredi 29 juillet: 193.
  • Mardi 28 juillet: 130.
  • Lundi 27 juillet: 65.
  • Dimanche 26 juillet: 110.
  • Samedi 25 juillet: 148.
  • Vendredi 24 juillet: 154.
  • Jeudi 23 juillet: 117.
  • Mercredi 22 juillet: 141.
  • Mardi 21 juillet: 108.
  • Lundi 20 juillet: 20.
  • Dimanche 19 juillet: 99.
  • Samedi 18 juillet: 110.
  • Vendredi 17 juillet: 92.
  • Jeudi 16 juillet: 142.
  • Mercredi 15 juillet: 132
  • Mardi 14 juillet: 70.
  • Lundi 13 juillet: 63.
  • Dimanche 12 juillet: 85.
  • Samedi 11 juillet: 108.
  • Vendredi 10 juillet: 104.
  • Jeudi 9 juillet: 88.
  • Mercredi 8 juillet: 129.
  • Mardi 7 juillet: 54.
  • Lundi 6 juillet: 47.
  • Dimanche 5 juillet: 70.
  • Samedi 4 juillet: 97
  • Vendredi 3 juillet: 134.
  • Jeudi 2 juillet: 116.
  • Mercredi 1er juillet: 137.
  • Mardi 30 juin: 62.
  • Lundi 29 juin: 35.
  • Dimanche 28 juin: 62.
  • Samedi 27 juin: 69.
  • Vendredi 26 juin: 58.
  • Jeudi 25 juin: 52.
  • Mercredi 24 juin: 44.
  • Mardi 23 juin: 22.
  • Lundi 22 juin: 18.
  • Dimanche 21 juin: 18.
  • Samedi 20 juin: 26.
  • Vendredi 19 juin: 17.
  • Jeudi 18 juin: 17.
  • Mercredi 17 juin: 14.
  • Mardi 16 juin: 37.
  • Lundi 15 juin: 14.
  • Dimanche 14 juin: 23.
  • Samedi 13 juin: 31.
  • Vendredi 12 juin: 19.
  • Jeudi 11 juin: 33.
  • Mercredi 10 juin: 23.
  • Mardi 9 juin: 16.
  • Lundi 8 juin: 7.
  • Dimanche 7 juin: 9.
  • Samedi 6 juin: 20.
  • Vendredi 5 juin: 23.
  • Jeudi 4 juin: 20.
  • Mercredi 3 juin: 19.
  • Mardi 2 juin: 3.
  • Lundi 1er juin: 9.
  • Dimanche 31 mai: 17.
  • Samedi 30 mai: 17
  • Vendredi 29 mai: 32.
  • Jeudi 28 mai: 20.
  • Mercredi 27 mai: 15.
  • Mardi 26 mai: 15.
  • Lundi 25 mai: 10.
  • Dimanche 24 mai: 11.
  • Samedi 23 mai: 18.
  • Vendredi 22 mai: 13.
  • Jeudi 21 mai 36
  • Mercredi 20 mai: 40.
  • Mardi 19 mai: 21.
  • Lundi 18 mai: 10.
  • Dimanche 17 mai: 15.
  • Samedi 16 mai: 58
  • Vendredi 15 mai: 56.
  • Jeudi 14 mai: 50.
  • Mercredi 13 mai: 33.
  • Mardi 12 mai: 36.
  • Lundi 11 mai: 39.
  • Dimanche 10 mai: 54.
  • Samedi 9 mai: 44.