De drôles de photos ont fait leur apparition. Elles montrent des systèmes mobiles de défense antiaérienne, Pantsir-S1, hissés sur le toit de plusieurs immeubles du centre de Moscou, dont le siège du Ministère de la défense. Munis de canons, mais aussi de lanceurs de missiles, ces véhicules d’interception ont été placés suffisamment proches du Kremlin pour être à même de le protéger. Ils semblent montrer que la Russie entend se déclarer prête à se défendre en cas d’une très hypothétique attaque directe contre Moscou.