Afghanistan

Les talibans afghans annoncent la mort du chef du réseau Haqqani

Les talibans afghans ont annoncé la mort, des suites d’une longue maladie, de Jalaluddin Haqqani, chef d’un réseau insurgé qui combat les forces de l’OTAN en Afghanistan

Les talibans afghans ont annoncé la mort de Jalaluddin Haqqani, le chef d’un réseau insurgé qui combat les forces de l’OTAN en Afghanistan, a rapporté mardi 4 septembre le centre américain de surveillance des sites djihadistes Site.

«Tout comme il a enduré de grandes épreuves pour la religion d’Allah durant sa jeunesse et alors qu’il était en bonne santé, il a également enduré une longue maladie pendant ses dernières années», déclare un communiqué des talibans afghans cité par Site.

Lire aussi: Le gouvernement afghan peine à étendre son contrôle sur le pays

Jalaluddin Haqqani est le fondateur dans les années 1980 du réseau du même nom, constitué pour lutter contre la présence de l’URSS en Afghanistan et qui a reçu l’aide des Etats-Unis et du Pakistan. Ministre du régime des talibans dans les années 1990, Jalaluddin Haqqani s’était tourné à partir de 2001 contre les forces américaines et de l’OTAN qui venaient de faire tomber le régime fondamentaliste.

Le réseau Haqqani est une faction des talibans afghans réputée proche d’Al-Qaïda qui a mené de nombreuses attaques en Afghanistan, certaines contre les Américains et l’OTAN. Il est également suspecté de liens avec l’organisation Etat islamique (EI) qui a mené de sanglants attentats dans la capitale afghane, Kaboul.

«Je doute que son décès change quelque chose», a réagi un diplomate étranger à Kaboul sous couvert d’anonymat. Le réseau est aujourd’hui dirigé par l’un de ses fils, Sirajuddin Haqqani.

Publicité