Elles n’étaient plus que deux en lice pour succéder au Danois Michael Moeller à la tête de l’Office des Nations unies à Genève. Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a tranché. Il a choisi Tatiana Valovaya, membre du comité exécutif de la Commission eurasiatique, un espace économique commun regroupant la Russie, la Biélorussie et le Kazakhstan. La diplomate russe occupe la fonction de ministre en charge des questions d’intégration et macroéconomiques au sein de la Commission eurasiatique. C’est la première femme à être appelée à diriger le principal siège européen de l’ONU.

Une nouvelle élue

Docteur en sciences économiques de l’Académie de finances de Moscou, cette ancienne journaliste de The Economic Gazette de la capitale russe a publié de nombreux écrits sur les relations monétaires internationales, sur l’intégration économique européenne ainsi que sur la coopération avec les Etats membres de la Communauté des Etats indépendants.