Carlo Janka et Didier Cuche n’ont pas tenu le choc dans le géant des Mondiaux de Garmisch. Bien placés après la 1re manche, ils ont dû se contenter des 7e et 8e places, tandis que Ted Ligety (EU) a triomphé. A l’issue du tracé initial, Cuche (5e) et Janka (6e) pouvaient viser le podium, voire même le titre (à moins d’une demi-seconde).

Ils n’ont pourtant pas pu se surpasser en seconde manche, échouant à près d’une seconde du vainqueur. Il faut malgré tout rappeler le courage des deux Suisses. Cuche a dû s’élancer avec un pouce cassé, tandis que Janka doit composer avec des troubles cardiaques.

La bonne nouvelle suisse du jour est venue de Justin Murisier. Pour la première fois aligné dans des Mondiaux, le Valaisan de 19 ans a pris la 13e place, grâce à une excellente seconde manche (3e chrono!). Il n’est pas usurpé de parler d’exploit pour Murisier, lui qui n’a disputé que quatre géants dans sa carrière en Coupe du monde (jamais dans les points). Le grand espoir du val de Bagnes sera encore en lice dimanche en slalom, sa discipline numéro un.

Cela s’est largement moins bien passé pour Marc Berthod et Sandro Viletta. Le premier s’est classé 21e, tandis que le deuxième, en délicatesse avec son dos, a dû se contenter du 24e rang.

Depuis quatre hivers, Ted Ligety domine le géant (globes en 2008 et 2010 notamment). Cette saison encore, il est le roi de la discipline après avoir gagné trois fois de suite en début d’hiver. Troisième du géant de Val d’Isère en 2009, le coureur de Park City n’avait encore jamais été sacré aux Mondiaux. Il avait en revanche déjà goûté à l’or, lui qui avait enlevé le combiné des JO de Turin.

Ligety s’est imposé avec 38 centièmes d’avance sur le Français Cyprien Richard. Le bronze est revenu à l’Autrichien Philipp Schörghofer. Meilleur temps le matin, le Norvégien Aksel Lund Svindal a échoué au pied du podium.