L’explosion a eu lieu en fin d’après-midi sur un site appartenant à la compagnie minière Massey Energy’s Performance Coal Co., à environ 48 kilomètres au sud de la ville de Charleston, capitale de l’Etat.

C’est la compagnie elle-même qui a informé vers 8h00 heure suisse ce matin que le bilan d’abord de 7 morts, avait été revu en nette hausse, à 25 morts.

Hier, le président américain Barack Obama a téléphoné dans la soirée au gouverneur de Virginie occidental Joe Manchin pour exprimer ses condoléances et offrir son aide, a indiqué le porte-parole de la Maison Blanche Robert Gibbs sur son compte Twitter.

«Nous ne savons pas ce qui s’est passé et nous travaillons avec diligence sur les opérations de secours», a déclaré pour sa part le PDG du groupe Massey Don Blankenship à la chaîne locale WCHS, filiale d’ABC.

Selon le bureau responsable de la sécurité des mines au ministère du Travail américain, les accidents dans les mines de charbon ont fait, dans le pays, 18 morts en 2009, 30 en 2008, 34 en 2007 et 47 en 2006.

Le terrible précédent de Tallmansville

C’est cette année-là que 12 mineurs sont morts à Tallmansville, une petite ville minière du même Etat de Virginie occidentale. Les douze hommes et l’unique survivant avaient été piégés par un éboulement de tunnel provoqué par une explosion.

La tragédie de Tallmansville, outre son lourd bilan est restée dans les mémoires en raison de l’incroyable bévue du gouverneur de l’Etat de l’époque, déjà Joe Manchin. Il avait annoncé que tous les mineurs étaient sains et saufs avant de devoir se rétracter quelques heures plus tard et dire à des familles qui parlaient déjà de miracle, que leurs proches étaient décédés. Le même gouverneur doit faire une déclaration sur ce nouvel accident plus tard dans la soirée.

Jay Rockefeller, l’un des sénateurs de l’Etat a affirmé de son côté que lui et son épouse avaient eu le «coeur brisé» en apprenant la mauvaise nouvelle. «Toutes nos pensées et nos prières vont vers ces courageux mineurs et leurs familles», a dit le sénateur, selon un communiqué de son secrétariat. «Je travaille avec les autorités locales et fédérales pour essayer d’avoir autant d’informations que possible et je fais tout ce qui en mon pouvoir pour m’assurer que toutes les ressources sont mises au service des secours», a-t-il ajouté.

Selon l’Association américaine des secours aux mines, le pire accident de l’histoire des Etats-Unis s’est produit dans une mine de Monongah en Virginie occidentale en 1907. L’explosion avait provoqué la mort de 362 mineurs.