Les annonces présidentielles françaises sont surtout des armes de dissuasion massive. La décision d'exiger des tests PCR négatifs de la part des visiteurs européens en France à partir de dimanche 0h00 ne concernera finalement que les aéroports. Emmanuel Macron avait annoncé cette mesure jeudi soir, lors du sommet en visio-conférence des 27. Elle ne s'appliquera finalement pas aux voyageurs par le train, ce qui n'impactera donc pas le trafic ferroviaire entre la France et la Suisse. Sauf nouveau changement bien sûr.  Explications

• Des tests PCR négatifs à la frontière, prélude à un reconfinement généralisé?