Mardi dernier, Vladimir Poutine et Joe Biden se sont accordés pour prolonger de cinq ans, jusqu’en 2026, le nouveau traité Start de réduction des armes stratégiques conclu à Genève en février 2010 et signé par les présidents Dmitri Medvedev et Barack Obama à Prague en avril de la même année. Tom Countryman était secrétaire d’Etat adjoint pour les questions de prolifération sous l’administration de Barack Obama. Il est aujourd’hui le président de l’Arms Control Association (ACA) à Washington. Il analyse la décision des deux présidents et son implication future.