A peine élu au Sénat américain en 1972, Joe Biden apprenait par téléphone que son épouse, Neilla et leurs trois enfants étaient impliqués dans un grave accident de la route alors qu’ils venaient d’acheter un sapin de Noël qu’ils ramenaient à la maison. L’épouse et la fille de Joe Biden furent tuées dans l’accident. Beau et l’autre fils, Hunter, survécurent miraculeusement.

A peine âgé de 30 ans, Joe Biden fut tellement affecté par le drame qu’il avait l’intention de ne pas prêter serment. Comme le souligne le Washington Post, il fut finalement convaincu par d’autres sénateurs d’accepter son mandat politique, mais il jura qu’il n’allait se déplacer de Wilmington, dans le Delaware, à Washington qu’en train.

Beau Biden raconta la manière dont son père s’occupa de lui en dépit de sa fonction de sénateur lors d’un discours très émotionnel à la Convention démocrate de Denver en 2008 quand Barack Obama fut investi candidat à la présidence et Joe Biden comme candidat à la vice-présidence, qu’il occupe depuis. Filmé peu après l’allocution de son fils, Joe Biden n’avait pu s’empêcher de laisser couler des larmes le long de ses joues.

Joe Biden avait une autre raison d’être fier de la singularité de sa situation familiale. Il fut l’un des très rares sénateurs à avoir un fils déployé en Irak au sein de l’armée américaine.

Beau Biden, éloquent, affable, fut toutefois bien plus qu’un major à l’armée. Il fut le procureur général de l’Etat du Delaware. Pour 2016, tout le monde le voyait favori dans la course au poste de gouverneur. Mais en août 2013, la maladie se déclara et Beau Biden fut admis dans l’un des meilleurs hôpitaux du pays en oncologie, le Texas Medical Center à Houston.

Le vice-président des Etats-Unis dont on connaît pourtant le bagout, est resté très discret au sujet de la maladie de son fils à qui il rendait régulièrement visite ces derniers temps. A Yale, récemment, il a tenu un discours « très personnel » lors de la remise des bachelors. Les diplômés étaient toutefois loin d’imaginer la tragédie familiale qui était en train de se jouer chez les Biden.

Après l’accident mortel qui coûta la vie à sa fille et à son épouse Neilla, Joe Biden se remaria avec Jill, très impliquée dans les questions de formation professionnelle.

Le président Barack Obama, très touché, a publié ce message:

« Beau ressemblait à Joe (Biden). Il a étudié le droit, comme son père, choisissant même la même université. Il a poursuivi une carrière dans le secteur public, comme son père, servant en qualité de militaire en Irak et de procureur général de l’Etat du Delaware. Comme son père, Beau était catholique très croyant, dévoué, bon, généreux qui a eu beaucoup d’impact auprès de ceux qu’il a croisés dans sa vie et dans le coeur desquels il reste vivant.

En dépit de tout ce que Beau a réussi, rien ne le rendait plus fier, rien ne le rendait plus heureux, rien ne méritait autant d’amour et de dévouement que sa famille. Comme son père.»