L’offensive est à peine lancée que la guerre de tranchées a commencé. A Bruxelles, la décision de la Cour constitutionnelle polonaise de déclarer plusieurs articles des traités européens «incompatibles» avec la Constitution du pays a, depuis l’énoncé oral du jugement jeudi 7 octobre, enclenché une riposte massive.