Durant des années, Fred Bauma s’est battu pour l’alternance politique en République démocratique du Congo (RDC). L’immense pays, au sous-sol si riche qu’il attire toutes les convoitises, a finalement un nouveau président. L’opposant Félix Tshisekedi a prêté serment en janvier dernier mais ce n’est manifestement pas lui que les Congolais ont élu. Le nouveau président est cerné par les partisans de son prédécesseur Joseph Kabila, lesquels gardent de très nombreux leviers du pouvoir. Vendredi, le parti de Kabila a raflé une écrasante majorité des sièges au sénat, une enceinte qui doit prochainement désigner les gouverneurs des provinces.