Le bilan du puissant séisme qui a ébranlé le sud des Philippines est monté lundi à trois morts.  Plusieurs dizaines de personnes ont été blessées au cours de ce tremblement de terre qui a ébranlé dimanche la grande île de Mindanao, détruisant des écoles et endommageant des habitations.

Les corps de deux personnes ont été retrouvés dans les ruines d'un bâtiment de la ville de Padada. Lundi, les secours poursuivaient leurs recherches afin de tenter de retrouver d'éventuels survivants pris au piège sous les décombres. Dans une ville voisine, un enfant est décédé dans l'effondrement de sa maison.

Lire aussi: Les Philippines frappés par un puissant séisme: un mort, des dizaines de blessés

«Nous ne pouvons pas encore déterminer (...) exactement combien de personnes demeurent prises au piège», a déclaré à la presse un responsable des pompiers, Fred Trajeras, faisant référence à un bâtiment du marché de Padada fortement endommagé. Cet édifice était situé non loin de l'épicentre de ce séisme d'une magnitude de 6,8.

Des fissures dans les écoles et hôpitaux

Ce tremblement de terre a en grande partie épargné les principales villes de cette île qui se remet toujours des trois séismes, d'une magnitude supérieure à 6,0, qui l'avaient frappée en quelques semaines en octobre, faisant plusieurs dizaines de morts.

Des personnes ont été déployées à travers les zones touchées afin d'évaluer les dégâts causés par ce nouveau tremblement de terre. Elles ont déjà fait état d'écoles et d'hôpitaux dont les murs ont été fissurés.

Lire également: Les Philippines balayées par le typhon Kammuri

Les Philippines se trouvent sur la «ceinture de feu» du Pacifique, où la collision de plaques tectoniques provoque de fréquents tremblements de terre et une importante activité volcanique.