«Que peut-on faire pour aider Trudeau?» a demandé un dirigeant européen, inquiet de voir que son homologue canadien pourrait perdre les élections du 21 octobre prochain. La révélation a été faite sous le couvert de l’anonymat par un haut diplomate en poste au Canada. Le libéral Justin Trudeau, 47 ans, 1 mètre 88, marié, trois enfants, vacille dans les intentions de vote. Le fils de Pierre Eliott Trudeau – premier ministre dans les années 1960 à 1980 – et le conservateur Andrew Scheer se partageraient chacun un tiers des votes. Le néo-démocrate Jagmeet Singh est crédité d’environ 18% des voix, suivi des Verts et des souverainistes du Bloc québécois.

Selon François Rocher, professeur à l’Ecole de sciences politiques de l’Université d’Ottawa, «il est raisonnable de penser que Justin Trudeau ne pourra pas former un gouvernement majoritaire». Pour pallier la chute, le dirigeant et son épouse Sophie, ex-animatrice de télévision, parcourent le pays. Le chantre du multiculturalisme et du politiquement correct enchaîne les selfies avec ses partisans. Un Selfie avec Justin, c’est justement le titre ironique d’un livre sur Justin écrit par Jocelyn Coulon, son ex-conseiller aux affaires étrangères.