Le désarmement vient de subir un nouveau coup dur. L’administration de Donald Trump a décidé de recourir de nouveau aux mines antipersonnel. Cette décision tranche avec la pratique des Etats-Unis qui, bien que n’ayant pas signé et ratifié la Convention dite d’Ottawa d’interdiction des mines antipersonnel, se sont abstenus d’utiliser et de commercialiser de telles armes au cours des trente dernières années. Elle bat en brèche une norme internationale désormais bien établie.