Les derniers développements:

- Les chefs du Pentagone condamnent l'assaut du Capitole
- Des officiels américains, dont le Secrétaire d'Etat Mike Pompeo, annulent des voyages à l'étranger
- Selon le New York Times, Mitch McConnell, président de la majorité républicaine au Sénat, aurait dit à ses proches qu'il voyait d'un bon oeil la procédure d'impeachment lancée par les démocrates contre Trump

Un FBI qui craint le pire, plus de 15 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington en prévision du jour d’investiture de Joe Biden, des menaces contre des élus: après l’attaque du Capitole, les forces sécuritaires sont en état d’alerte. Selon des notes internes du FBI dévoilées par ABC, des militants trumpistes planifieraient des attaques similaires contre les capitoles des 50 Etats, dès samedi. Des appels à des soulèvements armés visent aussi Washington.

Lire aussi: Impeachment, l’heure de vérité