Un forcené, âgé d’une trentaine d’années, a abattu au moins dix personnes mardi dans l’Etat américain de l’Alabama, avant de retourner son arme contre lui-même. Traversant les petites localités de Samson et Geneva, respectivement 2000 et 4400 habitants, il a tiré au hasard sur des véhicules, des magasins, une station-service et plusieurs maisons d’habitation.

Cinq personnes, dont un enfant, ont été retrouvées mortes dans une maison. Il s’agirait de membres de la famille du tireur. Deux autres corps ont été découverts dans une maison voisine. Plusieurs sources indiquent que la mère du tireur se trouve parmi les victimes, ainsi que d’autres membres de sa famille. L’une des maisons a été retrouvée en feu.

«Il conduisait sa voiture à travers Samson et tirait au hasard sur les gens avec une arme semi-automatique», témoigne un révérend sur la chaîne britannique BBC. Des échanges de tirs avec la police se sont produits dans la localité voisine de Geneva. L’homme se serait ensuite réfugié dans une usine, avant de se suicider.

Au cours des deux dernières années, les Etats-Unis ont connu 5 affaires de tireurs fous de cette ampleur, faisant entre 5 et 9 victimes, rappelle la BBC. La tuerie du campus de Virginia Tech en avril 2007 reste dans les mémoires comme l’une des plus meurtrières, avec 32 victimes.