Tragédie de Toulouse

Le tueur à la Fnac de Genève?

Le tueur de Toulouse et de Montauban aurait voulu acheter une caméra à la Fnac de Genève

Mohamed Merah aurait voulu acheter une caméra à la Fnac de Genève peu avant d’abattre sept personnes de sang-froid à Toulouse et à Montauban, relate Le Point. Dans un entretien avec l’hebdomadaire français, un homme qui se présente comme l’ami du tueur raconte leur séjour les 9 et 10 février dernier dans la station de ski des Rousses – près de la frontière avec la Suisse – et leur passage dans la Cité de Calvin.

Mohamed Merah se serait attardé dans le magasin du centre-ville, au rayon des caméras numériques embarquées, ces modèles prisés par les sportifs car ils peuvent être utilisés en mouvement, fixés sur un support. Le même type d’appareil dont s’est servi le tueur pour filmer ses actes. Les vendeurs contactés hier par Le Temps à la Fnac de Rive n’étaient pas en mesure de confirmer cette information. «On voit passer des centaines de clients tous les jours», note un vendeur.

Mohamed Merah était-il déjà en train de fomenter son crime? L’homme interviewé par Le Point , qui souhaite rester anonyme, ne dit pas s’il avait connaissance des projets morbides de son ami. Il aurait refusé de prêter à Mohamed Merah de quoi se payer un appareil à plusieurs centaines de francs.

Publicité