Syrie

La Turquie joue son va-tout à Idlib

Ankara a amassé une impressionnante force militaire dans le nord de la Syrie. Mais il semble décidé à… ne pas l’employer

La Turquie est-elle, comme elle le dit elle-même, en train d’appliquer un «plan B»? Depuis quelques semaines, l’armée turque amasse une armada impressionnante dans le nord de la Syrie. Des centaines de chars d’assaut et de véhicules blindés ont d’ores et déjà traversé la frontière, accompagnant des centaines, voire des milliers, d’hommes en armes. Un déploiement de force sans précédent, qui s’est encore accéléré ces derniers jours, et qui donne le sentiment que l’armée turque est prête à entamer une vaste offensive dans la région syrienne d’Idlib. «Toutes les options sont sur la table», répètent à l’envi les responsables turcs, comme pour mieux maintenir la pression.

Lire aussi: La guerre à Tel Tamer en Syrie