C’est un bâtiment de quatre étages dans le vieux quartier de Fatih, sur la péninsule historique. Les murs sont clairs, le sol brillant, l’accueil courtois et en arabe. Le visiteur présente une pièce d’identité, on lui tend un ticket avec un numéro. Quelques minutes plus tard, gratuitement et sans rendez-vous, un médecin le reçoit. Ou une infirmière, une psychologue, une assistante sociale, une diététicienne ou une physiothérapeute.