1er janvier 1959: la Turquie demande de devenir membre associé de la Communauté économique européenne (CEE).

1er septembre 1963: signature de l’Accord d’Ankara pour établir une union douanière entre la Turquie et la CEE, en vue de l’adhésion.

1er avril 1987: la Turquie dépose sa demande d’adhésion à l’Union européenne (UE).

1er janvier 1995: le Conseil d’association Turquie-UE finalise l’accord établissant l’union douanière.

1er décembre 1997: le Conseil européen déclare que la Turquie a vocation à adhérer à l’UE.

1er mars 2003: le Conseil adopte le Partenariat pour l’adhésion de la Turquie à l’UE.

1er décembre 2004: le Conseil définit les conditions en vue de l’ouverture des négociations d’adhésion.

1er octobre 2005: démarrage de l’examen analytique de l’acquis communautaire pour voir si la Turquie respecte les critères d’adhésion.

1er juin 2006: ouverture et clôture des négociations sur le chapitre 25 (science et recherche).

1er décembre 2006: la Turquie n’ayant pas appliqué à Chypre le protocole additionnel à l’Accord d’Ankara, le Conseil décide de ne pas ouvrir huit chapitres.

30 juin 2010: ouverture des négociations sur le chapitre Sécurité alimentaire, politique vétérinaire et phytosanitaire.

17 mai 2012: le Conseil européen adopte l’Agenda positif dans le but d’apporter un nouveau dynamisme dans les relations Turquie-UE.