Dans un effort de transparence sur sa politique de modération, Twitter a annoncé avoir fermé près de 3500 comptes liés à des opérations de propagande gouvernementale, dans un communiqué publié jeudi. Parmi ces comptes, plus de 2000 ont été clos pour avoir relayé le discours officiel du Parti communiste chinois sur le traitement des Ouïgours.