Japon

Typhon au Japon: le gouvernement envisage un report du défilé impérial

Selon la chaîne publique NHK, cette manifestation nécessite des moyens humains importants pour la sécurité, que les autorités préfèrent utiliser pour aider les sinistrés du typhon Hagibis

Le gouvernement japonais envisage de reporter sine die le défilé du nouveau couple impérial prévu le 22 octobre, pour donner la priorité à la gestion des dégâts après le typhon Hagibis, ont assuré des médias nippons jeudi.

Ce défilé est perçu par le public japonais comme le point culminant des cérémonies marquant l'arrivée en mai dernier de Naruhito, le fils d'Akihito, sur le trône du Chrysanthème. Mais une telle manifestation dans les rues de Tokyo nécessite des moyens humains importants pour la sécurité, que les autorités préfèrent consacrer aux sinistrés du typhon Hagibis, selon la chaîne publique NHK.

Lire aussi: Le bilan du typhon Hagibis s'aggrave à près de 70 morts au Japon

Le typhon Hagibis a tué près de 80 personnes le week-end dernier dans le pays et fait près de 300 blessés. Il a entraîné des crues monstrueuses et des glissements de terrain meurtriers dans une large partie de l'est, du centre et du nord du Japon, inondant et détruisant de nombreuses habitations. Plusieurs personnes sont encore toujours portées disparues.

Interrogés par l'Agence France-Presse (AFP), l'Agence de la Maison impériale et le gouvernement n'ont ni confirmé ni démenti ces informations dans l'immédiat.

Des rituels liés aux croyances Shinto

Les autres festivités prévues les 22 et 23 octobre, dont un banquet avec de nombreux invités étrangers prestigieux (chefs d'Etat, représentants de familles royales, etc.), sont maintenues, selon les médias.

Toutes ces cérémonies font partie des très nombreux rituels liés aux croyances Shinto qui accompagnent l'avènement d'un nouveau souverain au Japon. Naruhito est officiellement devenu à l'âge de 59 ans le 126e empereur du Japon le 1er mai dernier, mais le cérémonial dans son ensemble a commencé avant et s'étend sur des mois.

Lire aussi: L'empereur Naruhito du Japon accède officiellement au trône

Pour la première fois en plus deux siècles, le changement d'empereur provient d'une abdication. Akihito avait émis en 2016 le souhait de pouvoir quitter ses fonctions de son vivant au profit de son fils, ne souhaitant pas être un empereur en partie empêché par son âge et le déclin de ses aptitudes physiques. La famille impériale est généralement très réticente à célébrer en public des événements festifs quels qu'ils soient lorsque le pays est endeuillé par une catastrophe naturelle.

Publicité