L’obus d’artillerie a explosé au milieu de la barre d’immeubles du numéro 20 de la rue Bohatyrska, à Obolon. Par chance, l’obus, probablement un tir de canon de 152 mm, selon un soldat sur place, est tombé à la hauteur de la cage d’escalier mais, de part et d’autre, les appartements sont éventrés. Alors que des volontaires fouillent les décombres, des habitants tentent de récupérer quelques effets personnels: dans deux valises récupérées et presque intactes, ils cherchent des documents officiels, les photos de famille et quelques souvenirs.