L’entourage du président avait promis une investiture pas comme les autres, des nouveautés et du spectacle. Pour ses premiers pas dans le monde du pouvoir, Volodymyr Zelensky a formellement respecté le protocole un peu pompeux de la Verkhovna Rada, le parlement ukrainien, devant laquelle il devait être intronisé président. Mais il ne lui a pas fallu plus de dix minutes de discours pour envoyer une volée de bois vert à des députés médusés, hésitant entre applaudissements polis et indignation.

Après de premiers propos sur l’unification nationale, Volodymyr Zelensky s’est adressé à l’establishment politique et aux parlementaires sortants, en leur balançant de manière très claire d’aller se faire voir… Pour prendre la mesure du phénomène, il faut se souvenir qu’il s’agit là du tout premier discours de la vie du jeune président (41 ans), qui, avant le 1er janvier, n’était encore qu’un homme de télévision.