Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Un Antonov an-26 de l'armée russe. (Image d'illustration)
© Marko Stojkovic/flickr/Wikipedia

Proche-Orient

Un avion militaire russe s’écrase près d’une base russe en Syrie, faisant 32 morts

L’accident de cet avion de transport, qui était en phase d’atterrissage, est «apparemment dû à un problème technique», dit l’armée russe

Un avion militaire russe s’est écrasé mardi lors de son atterrissage sur la base militaire russe de Hmeimim, dans le nord-ouest de la Syrie, tuant les 32 personnes qui étaient à son bord, a annoncé l’armée russe, citée par les agences de presse.

Lire aussi: Gennady Gatilov, ambassadeur de Russie: «L’intervention russe en Syrie est légitime»

«Le 6 mars vers 15h [13h en Suisse], un avion de transport An-26 s’est écrasé sur l’aérodrome de Hmeimim. Selon les données préliminaires, il transportait 26 passagers et 6 membres d’équipage», indique le Ministère de la défense dans un communiqué cité par les agences de presse russes. «La catastrophe, selon les informations préliminaires, est apparemment due à un problème technique», a ajouté la même source, précisant que l'appareil s'est écrasé à 500 mètres de la piste d'atterrissage de la base russe et qu'il n'avait pas été visé par des tirs.

Précédents accidents

Une commission du ministère de la Défense va étudier «toutes les versions possibles de ce qui s'est passé», précise le communiqué.

Ce n'est pas le premier drame impliquant un avion de transport militaire russe se dirigeant vers Hmeimim. En décembre 2016, un Tupolev Tu-154 transportant notamment des membres des Choeurs de l'Armée Rouge s'était écrasé dans la mer Noire peu après son décollage d'Adler (sud), faisant 92 morts.

En octobre 2017, un bombardier Su-24 s'était en outre écrasé au décollage de Hmeimim, tuant les deux pilotes de l'appareil.

Depuis le début de son intervention militaire en Syrie en septembre 2015, l'armée russe a déployé des dizaines d'avions d'attaque et de bombardiers opérant depuis la base aérienne de Hmeimim, située dans le fief alaouite du président syrien Bachar al-Assad, près de Lattaquié.

Sans compter ce crash, 45 soldats russes ont été tués officiellement lors de l'intervention militaire en Syrie. L'armée russe n'a pas précisé si les passagers de l'Antonov étaient des militaires.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo monde

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

Cela faisait 5 ans que le pays adepte des grandes démonstrations de force n'avait plus organisé ses «jeux de masse», où gymnastes et militaires se succèdent pour créer des tableaux vivants devant plus de 150 000 spectacteurs. Pourquoi ce retour?

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

n/a