L'une des trois rescapées de l'accident d'un Boeing 737 qui s'est écrasé peu après son décollage de La Havane, vendredi, est décédée à l'hôpital des suites de ses blessures, a annoncé le ministère cubain de la Santé. Le bilan de la catastrophe s'élève à 111 victimes. La jeune femme, âgée de 23 ans, «se trouvait dans un état extrêmement critique qu'il n'a pas été possible d'inverser» en dépit des efforts des médecins, a indiqué le ministère dans un communiqué lu à la télévision nationale. Elle présentait un «grave traumatisme crânien».

Les deux autres survivantes sont toujours hospitalisées dans un état grave. L'une d'elles, âgée de 39 ans, souffre de brûlures sur 41% du corps, son pronostic vital est passé lundi de «réservé» à «défavorable», selon le directeur de l'hôpital Calixto Garcia de La Havane, le docteur Carlos Alberto Martinez. Le pronostic de la seconde, 19 ans, demeure «réservé», a-t-il précisé.

«Un regrettable accident aérien est survenu. Les nouvelles ne sont pas encourageantes, il semble qu’il y ait un nombre élevé de victimes», a déclaré à l’AFP le président cubain Miguel Diaz-Canel, arrivé très rapidement sur le site de l’accident. La télévision d’Etat a ensuite indiqué que trois survivants étaient déjà hospitalisés «dans un état critique».

Trois passagers ont survécu à l’accident. Ils se trouvent dans un état critique et sont déjà hospitalisés

L’avion s’est écrasé dans un champ de culture de patate douce à proximité de l’aéroport, à environ 200 m de zones habitées, a constaté un journaliste de l’AFP, qui a pu observer que l’avion avait été détruit presque en totalité dans le sinistre. La télévision d’Etat a montré des images de secouristes évacuant des passagers aux habits déchirés et ensanglantés sur des brancards.

Un cordon de policiers a été mis en place à une centaine de mètres de la carcasse, que les pompiers continuaient d’arroser plus de deux heures après l’accident survenu à 12h08 locales, selon les autorités. «Trois passagers ont survécu à l’accident. Ils se trouvent dans un état critique et sont déjà hospitalisés», a indiqué par ailleurs le portail internet du quotidien d’Etat Granma.

Incertitudes concernant les nationalités des passagers

Des sources aéroportuaires et des témoins ont précisé à l’AFP que ce Boeing 737-200 qui prenait la direction d’Holguin (à 670 km à l’est de Cuba) s’était écrasé peu après son décollage, au moment de prendre son premier virage. L’avion s’est écrasé entre les quartiers de Boyeros et Santiago de Las Vegas, dans le sud de la capitale cubaine.

M. Diaz-Canel a mentionné la présence à bord de neuf membres d’équipage «étrangers», mais il n’était pas certain qu’ils fassent ou non partie des 104 passagers. Les autorités n’ont pas encore indiqué si des étrangers figuraient parmi les autres passagers. La directrice du transport aérien Mercedes Vazquez, a précisé aux médias d’Etat que l’appareil était loué par Cubana de aviacion à la compagnie mexicaine Damojh.

Le dernier crash survenu à Cuba date d’avril 2017, lorsqu’un avion de transport des Forces armées de fabrication russe s’était écrasé avec huit hommes à bord dans une région montagneuse de l’ouest du pays. En 2010, un ATR-72 de la compagnie cubaine Aerocaribbean reliant Santiago à La Havane s’était écrasé dans le centre de l’île, provoquant la mort de 68 personnes, dont 28 étrangers.