L aurent Fabius a confirmé la défection du général Manaf Tlass . Très proche de la famille Assad, il appartenait à la Garde républicaine de Bachar el-Assad et son père a été durant une longue période ministre de la Défense. «L’entourage proche de Bachar el-Assad commence à comprendre que le régime est insoutenable. C’est un coup dur pour le régime», a commenté le patron du Quai d’Orsay.

Le départ du général Manaf Tlass «constitue une perte majeure pour le régime. Nous allons chercher à coopérer avec lui et nous appelons à d’autres défections», a déclaré Abdel Basset Sayda, le président du Conseil national syrien. Si le général Tlass a bien quitté la Syrie, ni le CNS ni Laurent Fabius n’ont confirmé qu’il se dirigeait vers la France.

Selon des proches du général, toute sa famille se trouve déjà à l’étranger, ainsi que son frère Firas, un homme d’affaires installé à Dubaï. Au début de la révolte, ce dernier avait publié sur son blog des commentaires favorables à la contestation. Leur cousin Abdel Razzak Tlass commande d’ailleurs à Homs la brigade Farouk, une unité combattante de l’Armée libre syrienne (ALS), force d’opposition composée en grande partie de déserteurs, selon l’AFP.

«Le nombre de défections augmente chaque jour et cela va continuer. Le cœur du régime est en train de se fissurer, comme ce fut le cas en Libye», prédit Abdel Basset Sayda. Le CNS aide ceux qui abandonnent le régime à sortir du pays et à mettre leur famille à l’abri.