Joe Biden, le retour. C’est la grande surprise de ce 3 mars. Le Super Tuesday démocrate a sacré deux rois, mais c’est bien la couronne de celui qui a été vice-président sous Barack Obama qui brille le plus. Mardi, Joe Biden et Bernie Sanders se sont livré un véritable duel pour se départager 14 Etats, les Samoa américaines et les démocrates de l’étranger. Et le centriste Joe Biden a enchaîné une impressionnante série de victoires, arrivant en tête dans dix Etats, dont le Texas, qui représente une bonne part du gâteau. Surtout, il peut désormais compter sur le soutien de Mike Bloomberg: le multimilliardaire qui a injecté 500 millions de dollars dans sa propre campagne s’est retiré de la course en sa faveur. Le «socialiste» Bernie Sanders a quant à lui fait moins bien qu’espéré, mais il a remporté la Californie, l’Etat le plus peuplé.

Lire aussi:Comment s’y retrouver dans la jungle du système électoral américain